Cap Avenir Concorde

Site officiel de l'Association – www.capavenirconcorde.com

  • Calendrier

    juin 2017
    L M M J V S D
    « Mar    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Statistiques

    • 74,630 Visites

Archives

Mars 2009 ! Commémoration du 40ème anniversaire du 1er vol de Concorde
concorde_phnoret Le 29 avril dernier, les représentants de la Mairie de Blagnac, d’Odyssud, de Science Animation, Airbus, l’Aérothèque et Cap Avenir Concorde, ont créé un Comité de Pilotage, pour célébrer en mars 2009, le 40ème anniversaire du 1er vol de Concorde.

 

© Crédit Photo Ph. Noret

8/12/07

Le 30 Novembre 2007 avait lieu le 30 ème anniversaire du premier vol commercial Paris-New York.

Récit d’un de nos membres qui était présent pour la commémoration.

———————————————————-

En tant qu’ancien de la Maintenance Concorde, le 30ème anniversaire de la 1ère liaison commerciale Air France Paris-New York en supersonique effectuée le 22 novembre 1977, représentait un événement incontournable .  Organisée dans le hall Concorde du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget , ce fut l’occasion de retrouvailles avec d’anciens pilotes, agents commerciaux, hôtesses, stewards, personnels de maintenance de Concorde et dont certains furent les premiers acteurs de cette grande aventure.

Evocation des souvenirs du passé devant les nombreux panneaux et documents exposés. Visualisation d’un vol Paris-New York simulé en temps réel à l’aide de l’informatique par d’anciens pilotes Concorde et projeté sur grand écran.

L’attraction fut le roulage aux moteurs d’une maquette Concorde télécommandée et réalisée au 1/20ème. La mise en route et le rugissement des réacteurs renouèrent avec la réalité de ce bruit caractéristique des moteurs Rolls Royce Olympus de Concorde. Ce n’est pas sans une certaine émotion que j’assistais à cette démonstration.

Projection filmée des 2 Concorde d’Air France et British Airways atterrissant ensemble à New York JFK ce 22 novembre 1977 et mettant un terme à une longue procédure d’un an et demi avec le PONYA (port of new york authority). Cette bataille juridique fut notamment retracée dans une brillante conférence d’Henri Perrier.

Une récompense fut remise par Pierre Grange (président de l’APCOS ) aux acteurs de ce premier vol : Jacky Schawrtz et son équipage, ainsi qu’aux personnels présents des services ayant contribués à cet évènement à commencer par les mécaniciens de la Maintenance.

Pour clore cette journée il fut servi un repas le soir (moyennant participation) au restaurant de la Tour Eiffel à Paris, Tour Eiffel brillante de tous ses feux et dominant Paris illuminé, comme un hommage de plus à Concorde qui nous reste plus présent que jamais.

Denis G.

————————————————


06/11/07

L’assemblée Générale 2007 de l’association aura lieu le dimanche 09 Décembre 2007.

Le programme, l’ordre du jour ainsi que les pouvoirs ont du ou vont vous être envoyés.

Toutes les informations sont disponibles sur le forum dans la rubrique « adhérents  » (accès réservé aux personnes à jour de leur cotisation).


————————————————


17/08/07

Banniere_GimontLa troisième édition des  Rencontres del’Aéronautique de Gimont aura lieu

du 3 octobre au 7 octobre 2007

Lundi 14 mai, nous avons rencontré le chef de cabinet du Maire de Gimont ainsi qu’une représentante de la communauté d’agglomération.

L’objet de cet entretien était de voir ensemble comment Cap Avenir Concorde pouvait participer à cette troisième édition…

Lire la suite sur notre forum

MAJ : Site Internet de la manifestation :  http://www.gimont-aero.com

MAJvos réactions > ici

MAJ : Compte-rendus des différentes journées > ici

————————————————


13/06/07

couverture_catalogueEnchèresToulouse

Le catalogue vient de sortir…

Il recense les pièces qui seront mises aux enchères lors de la vente prévue fin Septembre à Toulouse.

*

*

*

————————————————


13/06/07

ImageEnchèresLe communiqué de presse pour la vente aux enchères des pièces Concorde est disponible.

Pour l’ouvrir au format PDF  , Cliquez ici

MAJ : Deux vidéos de présentation du musée et de la vente sont disponible sur le site toulouseweb-aero . Pour les visionner, cliquez ici.

MAJ : Compte-rendu du tri des pièces en préparation de la vente aux enchères. Disponible sur le forum (inscription préalable)

MAJ : Infos pratiques sur le forum (accès libre)

MAJ : Article de la Dépêche du Midi du 10 Septembre 2007, ici .

————————————————


13/06/07

airbus-Logo-neu-200

Fin Avril, Alain Lecocq (Airbus France) nous a accordé une petite interview afin de vous

présenter notre intégration au sein du collectif Terre d’Envol qui aura en charge le futur parc

aéronautique de Blagnac, Aeroscopia.


Retrouvez le compte-rendu de cette rencontre sur notre forum (inscription préalable nécessaire)


————————————————


10/05/07

airexpo2007_vignette

*

*

Cap Avenir Concorde sera présenteau grand meeting gratuit Airexpo 2007.

Venez nombreux…

————————————————


09/05/07

L’exposition « supersonique » des oeuvres de Jean Pierre Condat va se faire à SupAéro !delta_dassault_JPCondat

Elle sera visible du 30 mai au 10 juin 2007 à la salle Clément Ader.

Des tableaux donc sur les avions militaires et le Concorde, du Bell X1 au Rafale.

Conférence de Henri-Gilles Fournier le jeudi 31 mai à 18h, suivie du vernissage à 19h.

Manifestation organisée par l’association AAAF .

————————————————


19/02/07

Jean_Dieuzaide_blagnac

*

*

Du 27 février au 7 avril au centre culturel Odyssud de Blagnac a lieu une exposition consacrée au célèbre photographe aéronautique Jean Dieuzaide. L’exposition “Rêves d’Avions”,  permettra de revivre trente cinq ans d’histoire aéronautique de Toulouse de l’Armagnac au Concorde en passant par la Caravelle.Tous les membres de Cap Avenir Concorde sont officiellement invités au vernissage de l’exposition le mardi 27 février.L’espace exposition d’Odyssud est ouvert du mardi au samedi, de 13h30 à 18h30.

————————————————


12/10/06

Samedi 07 Octobre … la visite des Concorde, la conference, l’AG…

Vos impressions sur le forum

Les photos

Pour la deuxième fois cette année, nous avons pu organiser une conférence-débat sur le thème de “Concorde, une aventure humaine et technique”.

C’était un pari audacieux ! Réunir à la même tribune, Messieurs Henri PERRIER, Michel RETIF, Henri-Gilles FOURNIER et Daniel CASARI. Nous en avons rêvé, grâce à eux, nous l’avons fait.

Nous pouvons en être à la fois heureux et fiers.

Merci “Messieurs” pour cette magnifique prestation dont vous avez gratifié un public attentif et heureux de vous entendre évoquer avec passion et talent, vos souvenirs vécus et partagés, depuis le début du programme, jusqu’à l’arrêt des vols. Il est à noter la présence importante de jeunes, en particulier des élèves de l’IUT et du Lycée Aéronautique de Blagnac, sans oublier ceux de l’ENAC.

Merci “Messieurs” pour cette matinée de samedi, presque surréaliste, passée en votre compagnie auprès de nos deux Concorde, le Sierra-Bravo et le Fox-Charlie.

L’association fait parler d’elle depuis maintenant un peu plus de deux ans, en participant, organisant des expositions, manifestations. Nous avons aussi entrepris de nombreux contacts avec les “anciens” de l’aventure Concorde.

Aujourd’hui nous savons que nous pouvons compter sur eux, pour continuer d’évoquer ensemble cette merveilleuse aventure supersonique. Il viennent une nouvelle fois nous le prouver en répondant sans hésiter à notre invitation et ce n’est pas fini…. !

Notre intégration effective depuis le 15 septembre, au collectif d’associations Terre d’Envol, nous laisse à penser que Cap Avenir Concorde a bien un avenir.          A très bientôt sur nos lignes… !

Louis

————————————————


01/10/06

L’évènement !!!

Cap Avenir Concorde, un avenir dans le futur parc aéronautique de Blagnac !

A l’invitation de M. Alain Lecocq à la fois représentant d’Airbus-France et Vice-Président de Terre d’Envol, notre association fait partie depuis le 15 septembre du collectif d’associations Terre d’Envol.

Terre d’Envol est née en 1989 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse, de l’Académie Nationale de l’Air et de l’Espace (fondée par M. André Turcat), des Ailes Anciennes et d’Airbus-Aérothèque. L’idée était de doter l’agglomération toulousaine d’un Musée Aéronautique (en gestation depuis 1985).

Aujourd’hui le projet est très avancé. Dans les prochaines semaines nous devrions être en mesure de pouvoir en dire plus sur le projet et de quelle manière Cap Avenir Concorde pourra s’y investir.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour que nous soyons à la fois, aujourd’hui une force de propositions et demain, un des acteurs de la vie future du parc aéronautique, autour des Concorde Sierra-Bravo et Fox Charlie.

MAJ : retrouvez un descriptif du futur parc sur le site Internet de la mairie de Blagnac .

————————————————


14/09/06

Concorde….Aventure technique et humaine !

A l’occasion de notre Assemblée Générale annuelle,

Henri PERRIER, Michel RETIF, équipage du 1er vol, le 2 mars 1969,

Henri-Gilles FOURNIER, Daniel CASARI, équipage du dernier vol, le 27 juin 2003,

nous font l’honneur d’animer une conférence-débat à laquelle l’association Cap Avenir Concorde vous convie le samedi 7 octobre à 15 heures – Auditorium de la Mairie de Blagnac – Place Jean-Louis PUIG

Nombre de places limité – Info et inscription : contact@capavenirconcorde.com

Télécharger le bon de participation

» Si vous souhaitez poser une ou des questions lors de cette rencontre, n’hésitez pas ! Envoyez nous vos idées par email !


————————————————


18/07/06

Futur Parc Aéronautique de Blagnac. Nom de code “Projet 2EA”
Peut-être avez vous entendu parler d’un projet de musée de l’aéronautique à Toulouse. Effectivement, ce musée, officiellement lancé par le Grand Toulouse, Terre d’Envol et Airbus France, sera inauguré début 2009. Il sera implanté sur la Commune de Blagnac en face du Hall Jean-Luc Lagardère, immense cathédrale des temps modernes qui abrite la chaîne de montage de l’A380. Actuellement, le concours d’architectes pour ce projet qui a reçu pour nom de code 2EA (Espace d’Exposition Aéronautique) est en cours.
Le petit paragraphe ci-dessous, résume très bien ce que sera ce Parc Aéronautique.

Je cite : « Cette réalisation qui se veut un lieu où les visiteurs pourront s’émerveiller tout en s’informant. Ainsi la visite proposera une plongée dans un siècle d’histoire aéronautique à Toulouse et dans le grand sud, ainsi que la possibilité d’approcher de prés, de toucher, de nombreux aéronefs.
Une documentation exceptionnelle et la possibilité de pénétrer, entre autres, dans quatre appareils remarquables (un Concorde, une Caravelle, un Super Guppy et un A300) devrait lui permettre de justifier de l’appellation « parcours de découverte aéronautique » (AL).

De quoi nous réjouir…  Le Concorde Fox-Charlie d’Air France intégrera donc le site; pour le Sierra-Bravo… nous en reparlerons.

———————–————-————


18/07/06

L’hôtel du Grand Balcon fait partie intégrante de l’épopée des pionniers de l’Aéropostale et est à rapprocher du site tout aussi historique de l’aérodrome de Montaudran.

L’hôtel a fermé ses portes le 27 juin 2003 et, parmi les derniers clients, figurent des membres d’équipage Concorde du dernier vol, le 27 juin 2003. Depuis cette date, Jean-Louis Coustols avait la responsabilité de préserver ce lieu chargé d’histoire et il sait mieux que toute autre personne vous en parler avec passion. Membre de Cap Avenir Concorde, à son invitation et après en avoir demandé l’autorisation par écrit au nouveau propriétaire, notre association y tenait régulièrement ses réunions.

Après bien des péripéties, un important chantier de rénovation débutera au mois de septembre. Il a pour but de réhabiliter l’hôtel en conservant l’esprit de la Ligne (la façade est classée, ainsi que le hall d’accueil, la cage d’escalier et l’ascenseur).

Voici quelques jours, Jean-Louis a quitté l’hôtel pour rejoindre la Fondation MAEGHT à St Paul de Vence pour se consacrer à la conservation et la valorisation d’un autre patrimoine. Nous aurons l’occasion d’y revenir, mais je voudrais lui dire, au nom de l’association, un grand merci pour nous avoir accueilli et pour n’avoir jamais manqué une occasion de parler de nous aux nombreux visiteurs de passage. Personnellement j’ai vécu avec lui des temps forts entre les murs de cet hôtel et j’avoue qu’aujourd’hui je suis triste de ne plus pouvoir franchir cette porte.

Merci Jean-Louis pour ton combat et bonne chance pour ta nouvelle vie.

Vous pouvez découvrir la Fondation MAEGHT sur le site : http://www.fondation-maeght.com

———————–————-————


18/07/06

Le 8 juin une conférence-débat sur le thème de “Concorde, un avion hors du temps” est organisée à l’école ENSICA par Cap Avenir Concorde.

Cette conférence est animée par Mrs André Turcat, Henri-Gilles Fournier et Daniel Casari.

Avant de parler plus en détail de cette conférence, je voudrais remercier toutes celles et tous ceux qui se sont investis pour que cette soirée soit une réussite totale. Sa mise en œuvre a nécessité plusieurs réunions de préparation et mobilisé une dizaine de personnes. La tenue de cette conférence à l’intérieur d’une école sous tutelle du Ministère de la Défense, un plan vigipirate contraignant, la lourdeur des procédures, l’accueil d’un public pour partie externe à l’école, la mise en place d’une logistique importante (courriers, inscriptions, invitations, exposition de pièces, etc…) ont généré un travail considérable.

>> Lire la Suite et réagissez sur notre forum

» Retrouvez les photos de la conférence dans notregalerie

» N’hésitez pas à vous inscrire sur le forum de manière à pouvoir être avertis de leur mise en ligne ou recevoir diverses informations sur la vie de l’association, ses projets, ses objectifs !

Notre forum est libre, que vous soyez adhérent ou pas…

———————–————-————


Lundi 25 juillet 2005,

Anthony (Cap Avenir Concorde – AF001) et moi-même, avions rendez-vous avec la société Taxiway, chargée des visites sur le site d’Airbus à Toulouse-Blagnac. Le but de cette visite était double : étudier une opportunité de visite groupée ainsi que se rendre compte de l’état des deux Concorde présents sur le site: Sierra Bravo et Fox Charlie.

Le Sierra Bravo est actuellement en cours de rénovation extérieure et intérieure. De ce fait, nous n’avons pas pu le voir, pour des raisons de sécurité durant la période des travaux. Le chantier qui s’étale sur dix semaines concerne :

Pour l’extérieur  :
Pour rappel le SB est et restera dehors sans protection particulière contre les intempéries.
– un nettoyage de la cellule.
– le changement des pneumatiques avec la pose d’un revêtement de protection.
– afin que l’appareil ne repose pas directement sur le sol, un système discret fixé sur chaque train d’atterrissage, le surélèvera de quelques centimètres.
Pour l’intérieur  :
– reprise de l’étanchéité de la visière et des hublots si nécessaire.
– pose d’une porte vitrée à l’entrée du poste de pilotage, pour en interdir l’accès.
– remplacement à l’identique, de la moquette, des sièges et du mobilier.
– installation d’un système de ventilation dans la cabine passagers.
Pendant la durée des travaux sur le SB, les visites proposées par Taxiway sont proposées sur le FC. Nous avons donc eu un accès total à FC (merci Madame Taxiway !)
Quelle bonne surprise de constater que toutes les trappes sont entourées d’un ruban adhésif empêchant toutes intrusions de corps étrangers, les trains d’atterrissage sont entourés d’une toile isolante, les pneus recouverts d’une housse, le cône arrière et le haut de la dérive sont aussi protégés.
En conclusion pour l’aspect extérieur, rien de particulier à dire, l’avion est très propre ! Il ne restait plus que s’assurer qu’il en était de même à l’intérieur. Aussitôt dit, aussitôt fait !
Quel bonheur de gravir la passerelle, pour arriver sur la plate forme,
La porte qui s’ouvre, un temps d’arrêt, on n’ose pas la franchir de peur de violer une certaine intimité. Les premiers pas dans la cabine, à gauche le poste de pilotage (il semble complet) mais pas question d’y pénétrer, une porte vitrée blindée en empêche l’accès et c’est tant mieux ainsi.
Une petite rotation à droite, nous voici dans l’allée centrale et en quelques secondes nous sommes plongées comme dans un rêve :
Mesdames et Messieurs, le commandant et son équipage sont heureux de vous accueillir à bord du Concorde Fox Charlie. Nous atteindrons notre destination après 3h40 de vol.
Nous voilà assis prêt du hublot. Mon Dieu qu’il est beau, qu’il sent bon !
Veuillez attacher vos ceintures, relever votre tablette et de ne pas fumer pendant le décollage.
Notre hôtesse du jour, nous explique que seule la cabine avant est utilisée pour les visites (soit 40 sièges). Seules 40 personnes montent à bord à chaque fois, occupent une place assise durant les quelques minutes passées à bord et ne peuvent donc circuler en dehors de cet espace. Les sièges sont très bien protégés par une housse, les ceintures de sécurité ont été enlevées, la moquette au sol est recouverte d’un film protecteur transparent.
L’autre partie de la cabine ou rien ne manque, est interdite d’accès. Un système de ventilation fonctionne en permanence en maintenant un taux d’humidité constant, diffusant un parfum discret mais efficace.
En découvrant ainsi l’état extérieur et intérieur, on peut presque imaginer que l’avion tout juste sorti de la maintenance, est prêt à reprendre la piste et qu’il n’a rien à voir avec un avion à la retraite et rangé au musée des souvenirs.
Oh toi ! Bel Oiseau Blanc, qui nous a reçu dans tes plus beaux habits d’apparats, comme si nous étions des hôtes de marque, merci, mille fois merci pour tant d’honneur !
En réponse à notre question, la Dame de Taxiway, nous a confirmée que le Mythe Concorde était toujours d’actualité et souligné que cet avion avait toujours un énorme succès auprès du grand public. A noter également que lors de la visite couplée du site Airbus et du Concorde, une bonne heure est consacrée au Bel Oiseau Blanc.
Mais hélas, nous sommes arrivés à destination et le voyage au pays des merveilles, va prendre fin.
Mesdames et Messieurs nous venons de nous poser à Toulouse-Blagnac, la température extérieure est de 36°, nous espérons que vous avez fait un agréable voyage et espérons vous retrouver prochainement à bord !
Déjà nous descendons les marches de la passerelle mais moins vite que tout à l’heure, histoire de faire durer ces instants de plaisir presque surréaliste. Un dernier tour pour saluer sa MAJESTE et déjà la voiture s’éloigne…
En conclusion, nous sommes repartis soulagés et heureux de cette visite, car quoi que l’on dise, l’avion semble être entre de bonnes mains, ce qui ne nous empêche pas de rester très vigilant. Il sera intéressant de refaire la même visite lorsque les travaux sur SB seront terminés et que celui-ci accueillera de nouveau les visiteurs…
Anthony et Louis


Blagnac, le 17 Mai 2005

A l’occasion de la tenue à Toulouse, entre le jeudi 5 et le samedi 7 mai 2005, de l’Assemblée Générale CAMIF – MAIF – Prévention MAIF, le magasin de la CAMIF à Labarthe sur Lèze (banlieue de Toulouse) a souhaité fêter l’événement en organisant, quelques jours après l’envol dans le ciel toulousain de l’Airbus A380, une exposition sur Concorde.

– Jean-Pierre Condat a accroché aux cimaises ses tableaux sur l’aéronautique toulousaine retraçant l’épopée de l’Aéropostale et évoquant les avions mythiques plus récents tels que Caravelle, Concorde et Airbus. www.descollagesdusud.fr
Cap Avenir Concorde, grâce à l’espace et les moyens mis à notre disposition par les responsables du magasin, a pu présenter un panel important de l’aventure humaine, technique et commerciale du mythe Concorde.

Sur leurs bâtis, les pièces suivantes :

  • Pneu du train avant. (Goodyear).
  • Pneu train principal (Michelin NZG).
  • Bâche hydraulique.
  • Bord d’attaque de voilure.
  • Servo commande de puissance de la gouverne de direction.

A l’intérieur de vitrines, mises en valeur :

  • d’une douzaine d’instruments de bord et de petites pièces.
  • de documents publicitaires ou commerciaux des compagnies Air France et British Airways.
  • d’objets promotionnels offerts ou proposées à la vente aux passagers.
  • la Philatélie et Concorde.
  • de nombreuses photos réalisées par Philippe Noret.
  • Présentation du programme Concorde

Projection en boucle de deux DVD sur écran 16/9 ème.

Le public à apprécié le caractère convivial, éducatif et exceptionnel de cette sympathique manifestation, dont nous reprenons ici quelques témoignages significatifs :
>  « Excellente idée de nous rappeler les rêves et les réalisations de notre industrie à Toulouse. »

>  « Beau moment d’émotion avec Concorde. Très belle exposition. Félicitations. »

> « Quel Oiseau ! Quelle merveille ! Mettez tout en œuvre pour que l’on puisse voir l’oiseau géant qui ne vole plus. »

> « On a vu l’avion décoller. C’est la dernière fois qu’il volait. Ca m’a beaucoup plu (Baudoin, 4 ans). Merci (le Papa). »

> « Je l’ai vu décoller la première fois, il passait juste au-dessus de notre maison. Nous l’aimions, même son bruit !!!! Dommage que ce bel oiseau ne soit plus dans son élément, le ciel. C’est le plus bel oiseau digne du ciel ! »

> « Merci d’entretenir le mythe. » – « J’ai eu simplement l’occasion de le toucher lors des portes ouvertes à Aéroconstellation. Et lorsque je vois ces images, je rêve et j’aurais aimé être aux commandes. Merci à ce bel oiseau de me faire vibrer lorsque je le vois. »

> « Cette exposition était merveilleuse, elle fait rêver. Le Concorde est un bel oiseau. »

> « Un grand merci au Concorde, car sans lui, AIRBUS ne serait pas ce qu’il est. Et aussi Concorde est le mythe qui nous fait rêver. »

> « Dommage que le bel oiseau blanc n’ait pas de successeur. Ou peut-être tant mieux, car il continuera de nous faire rêver. »

> « A la technique, pour être si proche des oiseaux. »

> « Grosse émotion et beaucoup de plaisir à avoir vu Concorde lors de son premier vol d’essai. 36 ans après : du bonheur à lire la documentation sur ce bel avion, les photos et les vidéos dont on ne se lasserait jamais de voir les décollages et atterrissages de cette merveille. Merci à l’association Cap Avenir Concorde et ses membres à qui je souhaite bonne continuation. »

A notre tour de remercier, tout d’abord, Monsieur Bernard Lerigoleur, Directeur du magasin et toute l’équipe de ses collaborateurs et bien sûr le public venu nombreux et qui a réservé un accueil très chaleureux à notre exposition. Les photos de l’exposition Camif sont accessibles sur la galerie : http://www.capavenirconcorde.com/galerie

Toute l’équipe de Cap Avenir Concorde




L’Editorial… (Blagnac, le 08/02/05)

L’événement du début d’année !

Mardi 18 janvier 2005. En présence de plus de 5 000 invités et 450 journalistes, Airbus dévoile au monde entier le dernier né de la famille : l’A380 ! La boucle est ainsi bouclée. Enfin, pas tout à fait, puisque nous espérons tous, que le prochain bébé sera synonyme de retour aux vols supersoniques de nouvelle génération.

Ce “Paquebot des Airs” vient concurrencer le Boeing 747 qui jusqu’ici avait le monopole dans sa catégorie, et compléter par le haut la gamme Airbus qui offre ainsi aux compagnies aériennes une réponse en terme de capacités et/ou d’autonomie satisfaisant tous leurs besoins. Airbus conforte sa place de numéro un mondial, mais attention, Boeing à les ressources pour relever le défi avec, en particulier, le lancement du programme B 787 (anciennement appelé 7E7) qui commence à séduire de plus en plus de compagnies aériennes avec, en autre, une percée attendue en Chine.
La réussite d’Airbus est avant tout le résultat de la mise en œuvre depuis plusieurs années d’une coopération industrielle européenne qui s’est développée et renforcée au fur et à mesure du lancement de programmes civils ou militaires.
Ce 18 janvier , quatre Chefs d’Etats ou de Gouvernements ont réaffirmés solennellement par leurs interventions respectives cette volonté de coopération qui a démontré que la Vieille Europe a ainsi les moyens d’être pionnière dans bien des domaines.

– Pour le Premier Ministre Espagnol, José Luiz Zapatero, l’Europe a la capacité d’être chef de file dans de nombreux domaines, lorsqu’elle sait unir ses efforts.

– Pour le Chancellier Allemand, Gerhard Schroeder, la « bonne vieille » Europe a une tradition de coopération, c’est un objectif qu’il ne faudra jamais remettre en question.

– Le Président Chirac a lancé un appel pour que cette réussite se transpose dans d’autres domaines des hautes technologies.

–  « Vous trouverez toujours des entreprises pour bâtir cette belle Europe que vous souhaitez », a répondu Arnaud Lagardère, président du groupe éponyme.

Prochaine étape: le premier vol envisagé pour fin mars ou début avril.

Ce 18 janvier , Toulouse conforte son rôle de Capitale Européenne de l’Aéronautique en étant une nouvelle fois au rendez-vous de l’actualité aéronautique. Hasard du calendrier, la ville s’apprête à fêter le 50ème anniversaire du premier vol de la Caravelle (Premier biréacteur commercial construit dans les usines de Sud Aviation) effectué le 27 mai 1955.

Toujours à Toulouse, le 2 mars 1969, premier vol du Concorde fruit d’une coopération franco-anglaise, avec l’implication de Sud-Aviation et British Aircraft Corporation.

Le 28 octobre 1972, premier vol de l’Airbus A300 qui, sans la ténacité de Félix Kracht, directeur de la production et Roger Beteille, directeur général d’Airbus Industries, n’aurait pas résisté aux choix qu’il fallait faire alors que le programme Concorde engloutissait la quasi totalité des crédits consacrés à l’aéronautique en 1968 et que Marcel Dassault se battait pour faire aboutir son projet, le Mercure, lui aussi Européen, puisque l’Italie, l’Espagne et la Belgique y participaient.

Henri Ziegler, président de Sud-Aviation depuis juillet 1968, va déployer toute son énergie et son savoir faire pour sauver l’A300. On connaît la suite ! Il faut aussi retenir que si Concorde a longtemps fait de l’ombre à l’Airbus, il a aussi profité à ce programme, par de nombreuses avancées technologiques et en réduisant les coûts de mise au point.

Cap Avenir Concorde souhaite pouvoir être un acteur de ce devoir de mémoire pour que l’on continue de parler de cette belle aventure technique et humaine que fut et restera celle de Concorde.
C’est avec vous, passionnés et amoureux que nous y parviendrons, aussi n’hésitez pas à nous rejoindre et à participer à la vie de notre association, ou devrais-je dire votre association, puisque c’est avec vous tous, que nous continuerons d’écrire de nouvelles pages !
Concordialement
Louis PAULUS


L’Editorial… (Blagnac, le 22/12/04)

L’année 2004 s’achève et comme à cette occasion, il est de tradition de dresser un bilan, nous allons nous y prêter avec beaucoup de plaisir. 2004 ! Un tremplin pour l’avenir.

Octobre 2004 !

Publication au Journal Officiel des statuts de l’association “Cap Avenir Concorde”. Depuis, certains d’entre-vous auront peut-être eu le sentiment que les choses n’avançaient pas beaucoup, mais avec peu de moyens, il a été difficile de faire mieux. Nous avons consacré du temps et dépensé beaucoup d’énergie à nous faire connaître et reconnaître du milieu aéronautique industriel et associatif très présent et riche dans sa diversité sur l’agglomération Toulousaine. Nous nous sommes employés à démontrer notre particularité qui s’inscrit dans le cadre d’une complémentarité pour la valorisation d’un patrimoine aéronautique dont Air France a contribué par une donation de pièces Concorde.

Nous avons aussi lancé un site “Internet” qui, s’il reste encore modeste, doit devenir très vite un lieu d’informations, d’échanges du savoir et des connaissances, de convivialité et d’une volonté commune d’aller toujours plus loin dans l’aventure de la Passion Partagée . Mais pour y parvenir, chacun de nous doit apporter sa contribution pour le faire vivre, évoluer et devenir toujours plus attractif.
2005 ! Conquête et rassemblement.

Un premier objectif pour la nouvelle année :
Les discussions continuent en vue d’un rapprochement vers d’autres associations afin d’unir nos forces et ainsi de se donner les moyens de se renforcer et de pouvoir se renouveler. Créer en priorité des liens étroits d’échanges ou de participations avec tous ceux qui restent fidèles à la mémoire du Bel Oiseau Blanc.

En 2005 , l’actualité aéronautique sur Toulouse et son agglomération sera particulièrement riche en évènements auxquels nous souhaitons vivement participer avec, notamment :

  • 17-18-19 Février à Muret : Salon Auto-Avion-Moto , organisé par l’Amicale Denis Papin.
  • Du mercredi 2 au mardi 8 février, la 1 ère édition du Festival Air & Espace à l’initiative d’une équipe de vingt-huit étudiants de six grandes écoles toulousaines.

Au programme : Expositions-Conférences-Projections de documentaires et la commémoration des cinquante ans de Caravelle.

  • Du 25 mars au 4 avril, la Foire Internationale de Toulouse qui pour sa 53 ème édition a choisi cette année de mettre l’aéronautique à l’honneur .

Dans le Hall 3 sera proposé un large éventail d’animations, démonstrations, conférences, expositions, produits et services liés à ce nouveau thème.

  • Au mois de mai, le traditionnel meeting aérien “Air Expo” sur l’aérodrome de Muret-Lherm (patrie de Clément ADER), organisé par les élèves des Grandes Ecoles Aéronautiques de Toulouse.
  • Au mois d’octobre, 2ème édition de la biennale de la sculpture organisée d’une part par l’association Minerve Médica France, qui a pour vocation de créer des évènements établissant un lien entre l’Art et la Santé et entre l’Art, la Médecine et les Sciences et, d’autre part, l’association des Galeristes de Toulouse qui ont retenu comme thème : l’Envol.

Il faut aussi rappeler la magnifique exposition au Musée de l’Affiche de Toulouse , qui, jusqu’au 18 mars, est consacrée à l’Affiche  : Ciel en Fête (Meetings-Salons-Expositions) et du 14 avril au 12 août : Ciel de Rêve (Air France-Compagnies Aériennes-Concorde).

Nous aurons bien sûr l’occasion de revenir sur chacune de ces manifestations plus longuement et plus en détails, au fur et à mesure du calendrier, avec le souhait que Cap Avenir Concorde soit présent sur un certain nombre d’entres elles. Nous avons eu déjà une première rencontre avec la Direction du Parc des expositions qui a permis de connaître les attentes de l’équipe en charge de l’organisation de la Foire de Toulouse et, pour Cap Avenir Concorde, de présenter nos offres de services qui ont retenues toute leur attention.

Nous faisons appel à vous tous pour nous aider à se donner les moyens nécessaires et indispensables pour pouvoir ainsi répondre à l’un de nos objectifs qui est de valoriser la mémoire de l’extraordinaire aventure supersonique.

Nous avons été sollicités par les membres de l’organisation de la 2 ème Biennale de la Sculpture qui souhaiteraient que l’association “Cap Avenir Concorde” participe à l’exposition en présentant quelques pièces Concorde.

Nous avons la volonté d’y parvenir, nous sommes convaincus que tout est possible et que la “Passion Partagée” nous donnera des “Ailes”. N’hésitez pas à nous communiquer vos réactions, vos impressions, vos idées, vos remarques et vos suggestions.Toute l’équipe de Cap Avenir Concorde vous remercie de votre confiance et compte sur vous tous pour que l’année 2005 soit celle de la réussite.

Au nom de toute l’équipe, Louis PAULUS, Président de l’association.


L’Editorial… (Blagnac, le 28/11/04)

J’ai l’honneur de présider cette association, qui si nous sommes une petite équipe à avoir voulu la créer, n’a de raison d’exister que si vous en faites votre association. De la passion partagée, dépendra la réussite ou non d’un projet. Nous devons relever tous ensemble ce défi, pour que le rêve devienne réalité.

Alors bienvenue à bord de : Cap Avenir Concorde !

Vous allez certainement penser, «  encore une nouvelle association sur Concorde ! » C’est bien effectivement la première réflexion qui peut venir à l’esprit sauf si l’envie d’en savoir plus suscite votre curiosité et qu’après avoir pris connaissance de ses objectifs, vous vous dites que finalement, cette association mérite que l’on s’intéresse à elle.

Pourquoi avoir choisi de l’appeler “Cap Avenir Concorde” ?

» Cap : se diriger vers.(définition du Larousse).
» Avenir : la postérité, les générations futures.(définition du Larousse).
» Concorde : un mot sans qui l’association n’aurait pas lieu d’exister.

Notre “Bel Oiseau Blanc” a entamé une deuxième vie puisque comme l’a si bien dit Monsieur Jean-Cyril Spinetta, Président-Directeur Général d’Air France, je le cite : Ma conviction est qu’il ne s’arrêtera pas vraiment, parce qu’il ne sortira jamais de l’imaginaire des hommes.
L’aventure ne s’est donc pas terminée avec l’arrêt de l’exploitation commerciale par Air France et British Airways. Le “Mythe Concorde” doit continuer de vivre pour que les générations futures puissent savoir. Nous avons un “Devoir de Mémoire” à entretenir et c’est, rassemblés autour de notre projet, que nous aurons la capacité d’y parvenir.
vous l’aurez compris, par votre participation comme membre bienfaiteur, simple adhérent ou actif, votre envie d’apporter vos idées, vos souhaits, vos connaissances, le besoin de partager et de faire partager votre passion, est un élément majeur pour que nous puissions passer d’un projet virtuel à une réalisation de terrain.

Le chemin à parcourir sera long et difficile, même si nous sommes à Toulouse qui a vu décoller Concorde pour la première fois le 2 mars 1969 et la dernière fois le 27 juin 2003. La population locale toute génération confondue est très attachée à la sauvegarde de la Mémoire et d’un Patrimoine hors du commun. Nous ne pouvons pas en dire autant des décideurs politiques, économiques qui restent trop frileux et qui n’apportent pas de réponse suffisamment ambitieuse, claire et déterminée pour répondre à des attentes, des initiatives qui pourtant ne peuvent que renforcer et valoriser son rôle de Capitale Européenne de l’Aéronautique.
Accepter de parler de ces Femmes, de ces Hommes et de leurs machines, c’est non seulement leur rendre un vibrant hommage, mais aussi reconnaître qu’ils ont été dans bien des domaines, des pionniers dont nous pouvons aujourd’hui être fiers et reconnaissants.

Alors pour tout cela, nous espérons bien vous avoir prochainement sur nos lignes.

Louis PAULUS

————————————————
 
%d blogueurs aiment cette page :