Cap Avenir Concorde

Site officiel de l'Association – www.capavenirconcorde.com

  • Calendrier

    août 2011
    L M M J V S D
    « Juil   Sep »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Statistiques

    • 74,083 Visites

Cap Avenir Concorde entretient le mythe !

Posted by Association Cap Avenir Concorde sur 13 août 2011

Interview par Jean Couderc, journaliste à « La Dépêche du Midi-Toulouse.Mag », pour « Aéroscopia/Mairie de Blagnac ».

Non l’aventure du Concorde ne s’est pas achevée le 27 juin 2003. C’est en tout cas le souhait des adhérents de l’association Cap Avenir Concorde, créée en 2004 pour « continuer à entretenir la mémoire de l’appareil » selon Louis Paulus, son président fondateur, aujourd’hui président d’honneur, qui reconnaît une forme de fascination pour le supersonique : « Il y a deux aspects majeurs qui forcent l’admiration : la période du lancement du programme marquée par la dimension humaine de tous les pionniers du projet ; l’exploitation commerciale ensuite qui a constitué un véritable bouleversement dans le transport aérien transatlantique en divisant le temps de trajet par deux. »

Un exploit technologique et humain qui a conditionné le secteur pour des décennies : « Certains considèrent que le programme Concorde était trop long et coûteux. En réalité, il a permis d’économiser du temps et de l’argent en rendant le développement de l’A300 beaucoup plus rapide. »

Depuis sept ans, l’association s’évertue à faire parler du Concorde au travers de participations à des manifestations ou expositions ou en organisant des conférences auxquelles participent des anciens équipages d’Air France notamment. Cap Avenir Concorde bénéficie, de surcroît, de porte-drapeaux de poids en la présence de Sandrine Pichot, Henri-Gilles Fournier et Daniel Casari, respectivement hôtesse, commandant de bord et officier pilote de ligne sur le dernier vol du Concorde. En signant récemment une convention avec le musée Aeroscopia, elle vient de faire son entrée dans le comité scientifique du futur pôle culturel aéronautique toulousain : « Nous espérons qu’il pourra accueillir les pièces du Concorde, qui ont toutes volées sur un appareil, pour valoriser au mieux l’héritage de cet avion », appelle de ses vœux Louis Paulus.

« Photo Copyright Philippe Noret/CAC ».

 

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :